khatrinutrition.com | Le temps des fêtes
2100
page-template-default,page,page-id-2100,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
TempsdesFetes

Le temps des fêtes

Je sais je sais, il y a des articles à propos de « comment survivre au temps des fêtes » partout! Ça commence, nous avons tout juste entamé le mois de décembre que les titres de la sorte abondent déjà. Je ne prétends pas avoir LA réponse ultime mais j’ai certes des petits trucs, qui je suis persuadée peuvent faire une différence, parce que je les utilise moi-même. Quitte à ce que vous en reteniez quelques-uns et que vous vous sentiez mieux en ce temps des festivités, j’aurai accomplie ma mission.

A ce temps-ci de l’année, personne n’est intéressé à commencer un programme de mise en forme ou un nouveau plan alimentaire et je comprends à 100%! On veut pouvoir se laisser aller, c’est le temps des parties de bureaux, des fêtes de famille, des brunchs la fin de semaine, et ça, tout au long du mois de décembre. Mais si la tendance se maintient, les gens ne font aucunement attention pendant le mois et dès la nouvelle année, ils veulent repartir à zéro. Ils sont très motivés au début mais ensuite ils abandonnent très rapidement. Moi, ce que je vous propose c’est de cesser cette tendance du « tout ou rien »! Il y a des petites choses que vous pouvez faire tout au long du mois de décembre sans vous priver, qui peuvent faire la différence!! Et ensuite, si en janvier vous avez envie de resserrer un peu la vis, c’est ok, mais ça ne sera pas un régime militaire qui vous enlèvera joie et bonheur de vie.

Trucs santé du mois de décembre :

1. Sans vous priver de rien, assurez-vous de manger certains aliments avec une valeur nutritive puissante pour au moins obtenir les nutriments importants qui vous nourriront réellement et qui vous donneront de l’énergie!

  • Pensez à toujours manger des fruits frais par exemple. Commencez votre journée du bon pied en débutant avec une tasse de petits fruits (fraises, bleuets, framboises) et gardez d’autres fruits au travail (pommes, oranges, bananes) pour une collation rapide. Les fruits sont hydratants et ils sont remplis de vitamines et d’antioxydants qui garderont votre système immunitaire fort durant le temps où les microbes se propagent.
  • Mangez aussi des légumes le plus possible. Même si vous mangez quelque chose de plus décadent à l’occasion des fêtes, accompagnez ce met de quelques légumes qui vous procureront aussi vitamines, minéraux, fibres et antioxydants. Encore une fois, ceux-ci seront essentiels pour le système immunitaire, les niveaux d’énergie, et plusieurs autres fonctions.
  • Ayez toujours en tête d’accompagner vos glucides d’une petite source de protéines pour garder le taux sucre stable. Par exemple, vous pouvez prendre quelques noix, de l’houmous, du yogourt nature, un morceau de fromage ou encore un œuf cuit dur lorsque vous mangez par exemple un biscuit de Noel, un morceau de gâteau aux fruits ou un morceau de chocolat. L’idée n’est pas de consommer plus de nourriture, mais c’est bien de balancer nos nutriments pour se sentir bien.
  • Et buvez beaucoup d’eau pour vous garder hydraté et pour empêcher la constipation.

En étant bien nourris, vous risquez d’être moins tentés par toutes les sucreries qui s’offriront à vous en ces temps festifs.

2. Au début de chaque semaine, regardez votre horaire, planifiez à l’avance les repas où vous sortirez et mangerez à l’extérieur.

Exemple : Semaine du 3-9 décembre

Mardi midi : Diner festif avec fournisseur principal

Mercredi matin : déjeuner à l’école des enfants

Vendredi midi : diner de Noel pour l’équipe de ventes au bureau

Samedi soir : Party de Noel du conjoint

Durant cette semaine, par exemple, il y aura 4 repas festifs. Vous essayerez le reste du temps de demeurer avec vos bonnes habitudes (c’est quand même 17 repas que vous pourrez contrôler à votre façon). Il y a sûrement un de ces repas festifs qui se fera à un de vos restaurants favoris? Ou qui encore mettront en vedette un de vos plats ou desserts favoris? Choisissez celui-ci et décidez que vous mangerez ce que vous voulez à ce repas. Pour les autres, faites des petites concessions sans vous privez. Optez pour le verre de vin et laisser faire le dessert. Changer les frites pour la salade mais mangez tout de même votre pizza favorite. Laissez faire le pain au début du repas et appréciez votre plat de pâte favori. Évitez les boissons gazeuses, buvez plutôt de l’eau pétillante et partagez un dessert à la place. C’est différent pour tout le monde mais il est certain que les petits compromis que vous ferez seront bénéfiques à votre santé. Il s’agit de se décider avant l’événement pour suivre notre plan.

3. Lorsque vous cuisinez des aliments traditionnels du temps des fêtes, réduisez sucres, gras et autres ingrédients moins désirables.

Pendant le temps des fêtes, on cuisine souvent des recettes traditionnelles qui datent de il y a longtemps. On ne se questionne pas trop sur les ingrédients parce que ce sont des traditions. Par contre, il est souvent possible de réduire le sucre sans nuire à la recette ou encore de réduire la quantité de gras ou de changer les mauvais gras pour des bons gras. Certes, il faut avoir quelques connaissances en cuisine si on veut réussir nos trucs, mais encore, je vous encouragerais à ne pas suivre des recettes sans se questionner. Je sais que c’est le temps des fêtes et c’est le temps de se gâter, mais le problème c’est que lorsqu’on se gâte pendant un mois en mangeant des sucreries et mets traditionnels tous les jours et même plusieurs fois par jour, le retour à la réalité se fait difficilement après. Tout ce que je dis, c’est que si on peut se cuisiner des trucs tout aussi délicieux qui nous donneront de l’énergie au lieu de nous en enlever, pourquoi ne pas s’adapter à quelques petits changements. On peut également faire des recherches sur Internet pour trouver de bonnes recettes saines avec de bons ingrédients.

Exemples :

  • Faire de la pâte à tarte ou tourtière avec du beurre et non pas du shortening d’huile végétale. (Il faut par contre suivre la bonne recette pour bien la réussir).
  • Mettre moins de beurre et de sel dans les patates pilées, sans en compromettre le gout.
  • Faire des sauces maison au lieu d’utiliser des paquets du commerce qui sont bourrés de sel et d’additifs.
  • Faire ses propres vinaigrettes pour les salades avec peu ou pas de sucre ajouté.
  • Utiliser l’huile d’olive, de noix de coco, ou d’avocats pour cuisiner au lieu de l’huile de canola qui est hautement transformée.
  • Servir beaucoup de légumes et salades avec les repas traditionnels du temps des fêtes!

4. Bougez et restez actifs! Les fêtes sont le parfait moment pour prendre une pause de ses activités quotidiennes mais ça ne veut pas dire qu’on doit rester inactifs physiquement. Prenez des marches à l’extérieur, essayez un cour de yoga, profitez-en pour aller skier ou encore glisser. Il y a une panoplie d’activités que vous pouvez pratiquer en famille ou avec des amis. L’important c’est de s’amuser!